Fil d'Ariane :  

Offre de formations continues à la HEIA-FR

Les exigences du monde professionnel ont changé. L’apprentissage tout au long de la vie est devenu nécessaire pour attester de connaissances et compétences reconnues. La Haute école d'ingénierie et d'architecture de Fribourg organise régulièrement, en collaboration avec des partenaires du monde professionnel et académique, des formations continues certifiantes de type CAS (Certificate of Advanced Studies), DAS (Diploma of Advanced Studies) ou MAS (Master of Advanced Studies). Elle propose aussi des formations courtes sur des thèmes plus ciblés.

Ces formations s'adressent principalement aux personnes actives professionnellement et qui souhaient se perfectionner dans une thématique particulière. Vous trouverez ci-dessous la liste des formations proposées.

CAS en Analyse Energétique des Bâtiments

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Analyse énergétique des bâtiments (10 crédits ECTS)
Les personnes éligibles pourraient en parallèle être reconnues comme expert CECB®

Contexte

La rénovation énergétique du parc de bâtiments existants – qui représente pratiquement 50% de l’énergie consommée en Suisse – est un enjeu majeur de politique énergétique pour les années à venir. Aussi, pour accompagner la stratégie énergétique 2050 et les différentes politiques énergétiques cantonales, ce CAS a pour but de former des experts capables d’analyser la situation d’un bâtiment existant sous l’angle énergétique et de proposer une stratégie de rénovation pertinente. Ce CAS s’appuie notamment sur le Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB®). Ce dernier a été créé par les cantons. Il est uniforme dans toute la Suisse conformément aux exigences de l’art.9 de la loi fédérale sur l’énergie (LEne, RS 730.0). Il atteste l’efficacité de l’enveloppe du bâtiment ainsi que la performance énergétique globale sous la forme d’une échelle allant de A à G.
Accompagné d’un rapport de conseil (CECB® Plus), il devient une boussole pour le propriétaire souhaitant entreprendre une rénovation énergétique de son bien immobilier.
Le CECB® devient un élément incontournable. En Suisse romande, tous les cantons le mettent en œuvre, chacun à sa manière, soit en le rendant obligatoire pour obtenir des subventions, soit en le rendant obligatoire dans certaines situations (vente de bâtiments, grands bâtiments construits avant 1990, remplacement de producteur de chaleur à énergie fossile).
Pour terminer, il convient de noter que le CECB® est également en passe de devenir une condition sine qua non pour certaines demandes de subventions dans le cadre du Programme Bâtiments.

Objectifs de la formation

- Etre capable de comprendre et d’expliquer les enjeux liés à la rénovation des bâtiments
- Reconnaître les différentes typologies des bâtiments et être capable de faire une appréciation de leur standard de construction
- Connaître l’évolution des matériaux utilisés dans la construction et comprendre son impact sur la performance énergétique du bâtiment
- Connaître les possibilités de production de chaleur et d’eau chaude sanitaire
- Etre capable d’analyser des bâtiments existants sous l’angle énergétique
- Appréhender les outils de mesure et les logiciels de calcul existants
- Pouvoir préparer des plans d’assainissement et proposer des choix d’actions, notamment à l’aide du CECB® Plus
- Savoir calculer et présenter la rentabilité d’un projet de rénovation.

Ces objectifs seront évalués lors d’un travail de certificat en situation, mettant en œuvre la démarche préconisée. Il s’agira de proposer une stratégie de rénovation avec l’outil CECB®.

Thèmes abordés

Cette formation s’inscrit dans les différents contextes politiques: local, cantonal et fédéral liés à l’efficience énergétique et à la volonté de former des experts capables de proposer des stratégies concrètes de rénovation. Les cours et exercices permettent d’apprécier les performances énergétiques des bâtiments d’habitation et de les calculer. Les cours vont enseigner les analyses et méthodes nécessaires à la réalisation de certificats énergétiques des bâtiments. L’enseignement de l’analyse énergétique des bâtiments se fait en grande partie par le biais d’exercices pratiques.
Le contenu des unités de formation porte sur les conditions de réussite d’une rénovation ainsi que sur des aspects financiers et juridiques. Des visites ainsi que des études de cas complètent l’apprentissage et donnent des exemples à suivre.
Par une approche interactive, les cours permettent aux participants d’apprendre et de maîtriser l’approche CECB® et de réaliser des rapports CECB® Plus.
Ils s’inscrivent comme un passage important dans la reconnaissance en tant qu’expert.
En plus des éléments techniques, les aspects sociaux essentiels sont abordés et mis en pratique par les participant-e-s.

Structure et exigences de l’enseignement

La formation, d’une durée totale d’environ 300 heures de travail, est répartie sur 26 jours de cours, une centaine d'heures sont consacrées au travail personnel.
Elle est donnée en français, majoritairement à Fribourg.
Les unités de formation peuvent être suivies séparément, sous réserve de places disponibles.
Les formes d’enseignement sont variées et mêlent cours, exercices, ateliers, études, visites sur le terrain et travaux en groupe. Le travail final est une application de la thématique du cours. Il permet aux participants et participantes de concrétiser l’expertise d’un bâtiment à l’aide du CECB® (CECB® avec rapport de conseil)

Répartition des thèmes

 

  • Thème 1: Introduction et cadre politique
  • Thème 2: Physique du bâtiment
  • Thème 3: Technique du bâtiment
  • Thème 4: Analyse énergétique des bâtiments (formation CECB)
  • Thème 5: Exercices d’analyse
  • Thème 6: Conseiller-ère en énergie

 

Public cible

  • Architectes et ingénieur-e-s désireux de devenir expert CECB®
  • Architectes et ingénieur-e-s désirant approfondir leurs connaissances de l’analyse énergétique des bâtiments et la planification de la rénovation
  • Toutes personnes ayant travaillées dans les domaines du bâtiment, des techniques du bâtiment et de l’efficacité énergétique, souhaitant devenir expert CECB®
  • Aux experts CECB® et aux personnes désireuses d’approfondir leurs connaissances de l’analyse énergétique des bâtiments et la planification de la rénovation.

Conditions d'admission

Des connaissances de la norme SIA 380/1 ainsi que du domaine de la construction, du bâtiment et de la technique du bâtiment sont requises.


Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) et être active ou actif professionnellement dans l'un des domaines suivants (ou domaine apparenté): architecture, ingénierie, génie thermique, climatique ou électrique.
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d’une expérience professionnelle en cours d’au moins deux ans dans les domaines du bâtiment, des techniques du bâtiment et de l’efficacité énergétique.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 

Admission sur dossier :

 

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle en cours d’au moins deux ans dans les domaines du bâtiment, des techniques du bâtiment et de l’efficacité énergétique. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 25

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 6’000.-
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation.

Certains cantons soutiennent financièrement la participation à ce CAS.
Se renseigner auprès des services cantonaux de l’énergie.
Pour le canton de Fribourg, se référer à : www.energie-fr.ch

 

Désistement

L’inscription est définitive.
Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.
Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.
En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due.
La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS.
L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Expert CECB

Vous avez la possibilité de devenir « Expert CECB » une fois votre formation CAS en Analyse Energétique des Bâtiments terminée. Pour ce faire, un dossier de candidature complet doit être envoyé à l’adresse mail suivant : cecb@cecb.ch.
Toutes les informations utiles à l’élaboration de votre dossier de candidature ainsi que les conditions d’admission se trouvent sous CECB.ch

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

Stefanie Schwab, HEIA-FR, dipl.-ing. architecte SIA, professeure HES

Comité de pilotage

Le comité de pilotage est composé de:

  • Nathalie Bachmann, HEIA-FR, responsable du programme Energie-FR
  • Etienne Courtois, Service de l’énergie du canton de Fribourg, collaborateur scientifique, expert CECB®
  • Stefanie Schwab, HEIA-FR, dipl.-ing. architecte SIA, professeure HES, responsable du CAS
  • Jean-Luc Rime, HEIA-FR, architecte HES

En complément du comité de pilotage, des experts du domaine veillent à la cohérence et à l’actualité du programme:

  • Christophe Aebischer, HEIA-FR, ingénieur HES
  • Gilbert Clément, Expert CECB®, Energil sàrl
  • Peter Kurmann, formateur CECB®
  • Steeve Michaud, Service de l’énergie et de l’environnement du canton de Neuchâtel, responsable gestion énergétique des bâtiments, expert CECB®.

     

Partenaires

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d'inscription
  • Délai d’inscription : 15 septembre; début de la formation en octobre
  • Documents demandés : Lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription.

 

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél +41 (0)26 429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

CAS en Coordination BIM

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Coordination BIM (12 crédits ECTS)

Contexte

 

Les outils numériques transforment la gestion des processus de construction, ils permettent d’intégrer une flexibilité nouvelle dans le développement et l’exécution de projets. Le cycle de vie entier d’un ouvrage est concerné, de l’avant-projet jusqu’à son exploitation.

Cette méthode qui change drastiquement notre manière de construire est appelée BIM (Building Information Modelling). C’est grâce à sa possibilité d’augmenter la productivité de l’industrie de la construction qu’elle s’impose de plus en plus comme la méthode par excellence.

En phase de projet, elle favorise une réflexion partagée. En phase de réalisation, elle propose diverses possibilités de travail collaboratif à travers des formats de données interopérables et des plateformes d’intégration des modèles. Enfin, elle facilite le transfert de données à la phase de réception pour leur utilisation pendant la phase d’exploitation.

La gestion de l’échange ordré et coordonné d’informations, clé de voûte de la méthode BIM, nécessite en plus de compétences solides dans les métiers de la construction, une capacité à s’intégrer et à communiquer dans un processus global.

 

Objectifs de la formation

 

À la fin de la formation, les participant-e-s seront en mesure de :


Évaluer les niveaux de maturité BIM;

Développer des stratégies BIM adaptées au projet;

Identifier les besoins du MO et les traduire en méthodes de coordination BIM efficientes;

Concevoir et gérer un environnement commun de données, interopérable à flux multiple;

Contrôler la qualité de données échangées;

Interagir avec des technologies AIC (Architecture, Ingénierie et Construction) telles que :

  • Système d’information géographique (SIG), Fabrication assistée par ordinateur (FAO), Facility
  • Management (FM), Gestion et maintenance assistée par ordinateur (GMAO)

 

Thèmes abordés

Le BIM, un microcosme dans le macrocosme de la construction : État de l’art, gestion de projets de construction, définition des objectifs de la maquette numérique (MN), Level of Development (LOD) et contexte juridique;

  • Are you BIM-ready?: Évaluation du degré de maturité BIM, développement stratégique pour la migration à la MN BIM;
  • Construction de la MN: Protocoles, manuels, structures, modèles, outils et technologies;
  • Planification d’un environnement commun de données : Établir un plan d’utilisation, de modélisation et de coordination.
  • Développement d’un «Information Delivery Manual» (IDM) selon les besoins du MO, sa réalisation dans un «Model view Definition (MVD)», gestion du flux de données et des plateformes collaboratives dans des formats interopérables;
  • De l’échelle territoriale aux détails de construction, interaction de la MN avec les SIG et la préfabrication FAO.
  • Modèle de données pour l’exploitation de la construction, Facility Management.

 

Structure et exigences de l’enseignement

L’enseignement est réparti sur un semestre, en quatre semaines blocs de cinq jours de cours et séminaires. A son terme, 200 heures sont consacrées au travail final. L’enseignement est donné en français.
La formation demande à chaque participant-e un investissement d’environ 360 heures de travail, correspondant à 12 crédits ECTS (European Credits Transfert System).
Le cursus est réparti en 160 heures de contact (cours et séminaires) sur quatre modules et 200 heures partagées entre le travail personnel et le travail final.

Répartition des thèmes

 

  • Module 1: Introduction au BIM, structure, outils et flux
  • Module 2: Le microcosme du BIM : Maquette numérique
  • Module 3: Collaboration et interopérabilité
  • Module 4: Le macrocosme de BIM : Vers un environnement numérique ouvert
  • Travail final

 

Public cible

Cette formation s’adresse principalement aux personnes suivantes :

  • Chefs de projets maîtres d’ouvrages publics et privés;
  • Architectes, ingénieurs civils et CVSE;
  • Entrepreneurs, chefs de projets, directeurs de travaux d’entreprises générales et totales;
  • Responsables et gestionnaires d’exploitation, Facility Manager;
  • Économistes de la construction avec expérience dans la construction.

 

Conditions d'admission

Pour chaque participant-e, de bonnes connaissances sur les logiciels de conception assistée par ordinateur CAO, des tableurs et des environnements informatiques sont nécessaires.


Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école dans le domaine de l'architecture, du génie civil ou apparenté (titre bachelor ou équivalent) et attester d'une expérience professionnelle d'au moins deux ans dans les processus de construction, pilotage de projet, conception et réalisation comme responsable de projet.
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d'une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans les processus de construction, pilotage de projet, conception et réalisation comme responsable de projet.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans le domaine de la construction. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 20

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 7’600.-
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation.

 

Désistement

L’inscription est définitive.
Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.
Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.
En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due.
La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS.
L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

Redouane Boumaref, Responsable du CAS, Professeur HES
Redouane.Boumaref@hefr.ch

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du cours est formé de 9 membres:

  • M. Yacine Benmansour, Adjoint scientifique, coordinateur Ra&D de l’institut inPACT
  • M. Redouane Boumaref, Professeur HES, Chercheur institut transform
  • Dr Bernard Cache , Professeur associé EPFL, Directeur du Laboratoire CNPA
  • M. Bernard Cherix, Chargé de cours
  • Dr Bernd Domer, Professeur associé, responsable de l’institut inPACT
  • Mme Kai Halbach, Responsable SIA-Form Suisse romande
  • M. Renaud Joliat, Professeur, Responsable de la filière de Génie civil
  • M. André Oribasi, Professeur ordinaire HES, Doyen et chef du département EC+G
  • M. André Uebersax, Directeur Suisse romande, Chef de Filiales

 

Partenaires

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d'inscription
  • Délai d’inscription : 15 janvier; début de la formation fin janvier
  • Documents demandés : Lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription.

 

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél +41 (0)26 429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

CAS Eisenbahntechnologie - Elektrische Anlagen

Abschluss

Certificate of Advanced Studies HES-SO in Eisenbahntechnologie – Elektrische Anlagen

Kontext

Die Eisenbahn hat eine sehr grosse Bedeutung in unserem Land. Der Ausbau des Personen- und Güterverkehrs auf der Schiene wird in der Schweiz politisch unterstützt und vorangetrieben, was einerseits eine grosse Chance ist, gleichzeitig aber auch eine nicht zu unterschätzende Herausforderung für den Bahnbetrieb und die Infrastruktur darstellt. Neben der Realisierung grosser Neubauprojekte haben die Verantwortlichen der Eisenbahninfrastruktur die grundlegende Aufgabe, das Schienennetz für den Bahnverkehr in einwandfreiem und sicherem Zustand zu betreiben und zu erhalten. Das Entwickeln und Umsetzen innovativer und wirtschaftlicher Methoden gehört ebenfalls zu ihren grundlegenden Aufgaben. Diese grossen Herausforderungen sind eine spannende und verantwortungsvolle Aufgabe, zu deren Bewältigung ständig interessierte Fachleute gesucht werden.

Mit einer Fachausbildung im Bereich der elektrischen Anlagen für Eisenbahnen investieren Sie in Ihre Zukunft und gestalten dadurch die Zukunft der Bahnlandschaft Schweiz mit. Auf Sie warten spannende, attraktive Herausforderungen in im Eisenbahnwesen tätigen Transportunternehmungen, Ingenieurbüros, Bauunternehmen, Industriebetrieben und Behörden. Eine einmalige Chance, die Zukunft mitzugestalten!

Dieser Kurs ist Teil des Weiterbildungsangebots der HES-SO im Bereich der Eisenbahntechnologie.

Allgemeine Ziele

Diese Weiterbildung vermittelt den interessierten Ingenieurinnen und Ingenieuren die Grundlagen der Planung und des Betriebs elektrischer Anlagen für Wechsel- und Gleichspannungsbahnen. Die Kursteilnehmerinnen und Kursteilnehmer erhalten zudem einen Überblick über geltende Vorschriften, Verfahren sowie Bau- und Instandhaltungsmethoden.

Themen

 

  • Schweizer Bahnsystem
  • Regelungen und Vorschriften
  • System-Aufbau
  • Komponenten einer elektrischen Anlage
  • Fahrleitungsanlagen
  • 50 Hz-Anlagen
  • Erdung
  • Schutztechnik
  • Projektierung, Plangenehmigungsverfahren
  • Instandhaltung

 

Aufbau und Anforderungen des Unterrichts

 

Die Weiterbildung dauert ein Jahr, ist in zehn Themen gegliedert und wird in Blöcken von ein bis zwei Tagen (à vier bis acht Lektionen pro Kurstag) in Freiburg an der Hochschule für Technik und Architektur (HTA-FR) unterrichtet. Prüfungen können ausserhalb dieser acht Lektionen stattfinden.

 

Die Weiterbildung entspricht einem Zeitaufwand von ca. 300 Stunden (Kontaktstunden, Selbststudium und Abschlussarbeit) im Wert von 10 ECTS-Punkten (European Credit Transfer and Accumulation System).

Der Kurs wird mit einer persönlichen Abschlussarbeit beendet. Mit dieser Arbeit zeigen die Teilnehmenden, dass sie fähig sind, unabhängige und fundierte Lösungen mit dem neu angeeigneten Wissen zu erarbeiten.

Die Lektionen werden in deutscher Sprache unterrichtet. Die für den Kurs entwickelten Kursunterlagen stehen in deutscher Sprache zur Verfügung. Die administrative Kursunterstützung wird ebenfalls in deutscher Sprache angeboten.

Geplante Kursblöcke

 

  • Block 1: Bahnsystem
  • Block 2: Gesetzgebung, Regelungen
  • Block 3: Infrastruktur Grundlagen
  • Block 4: Bahnstromerzeugung und Umformunge
  • Block 5: Bahnstromverteilung
  • Block 6: Fahrleitungsanlagen
  • Block 7: Bahnrückstrom und Erdung
  • Block 8: Bahnspezifische elektrische Anlagen
  • Block 9: Schutz- und Leittechnik
  • Block 10: Bau, Betrieb und Instandhaltung

 

Zielpublikum

  • Fachpersonal aus der Eisenbahnbranche (Bahnen, Ingenieurbüros, Industrieunternehmen und Behörden)
  • Alle an der Bahntechnik interessierten Personen mit einer Ausbildung als FH Ingenieur/in mit Studienrichtung Elektrotechnik oder gleichwertiger Ausbildung

Aufnahmebedingungen

Reguläre Zulassung:

 

  • Für die Zulassung zum CAS braucht es grundsätzlich ein Hochschuldiplom (Bachelordiplom oder gleichwertig) in Elektrotechnik oder in einem verwandten Bereich.
  • Inhaberinnen und Inhaber mit einem Hochschuldiplom (Bachelordiplom oder gleichwertig) in einem anderen Bereich können aufgenommen werden, wenn eine Berufserfahrung von mindestens zwei Jahren im Bereich elektrische Energiesysteme und solide Kenntnisse im Berufsfeld des CAS nachweisen.
Die Zulassungsentscheide werden in der Reihenfolge des Eintreffens der Anmeldungen gefällt.

 


Sur-Dossier-Zulassung:

Bewerberinnen und Bewerber, die nicht über ein Hochschuldiplom verfügen (Bachelordiplom oder gleichwertig), können in beschränkter Anzahl über ein standardisiertes Sur-Dossier-Zulassungsverfahren (ASD) aufgenommen werden, wenn sie eine Berufserfahrung von mindestens zwei Jahren im Bereich elektrische Energiesysteme und solide Kenntnisse im Berufsfeld des CAS nachweisen. Die Plätze sind begrenzt. Eine Aufnahmekommission bearbeitet die Zulassung dieser Bewerberinnen und Bewerber gestützt auf die Qualität der einzelnen Dossiers gemäss den Kriterien des CAS-Reglements.


Es werden nur vollständige und rechtzeitig eingereichte Dossiers bearbeitet, und dies unter der Voraussetzung, dass die Anmeldegebühr beglichen wurde.
Die Organisatoren behalten sich das Recht vor, den Weiterbildungskurs bei mangelnder Teilnehmendenzahl abzusagen oder zu verschieben.


Mit der Anmeldung für dieses CAS ermächtigt die Kandidatin oder der Kandidat die HES-SO (oder die Hochschule), im Rahmen der Bearbeitung dieser Anmeldung bei den besuchten Schulen zusätzliche Informationen einzuholen und ermächtigt diese Schulen, die verlangten Informationen weiterzuleiten.

Achtung: Die Angabe falscher Informationen oder die Einreichung gefälschter Dokumente kann zur Verweigerung der Zulassung, zur Annullierung der Anmeldung bzw. zum Ausschluss aus der HES-SO führen.

Teilnehmendenzahl

Maximal 25 Teilnehmende

Kosten

 

  • Anmeldegebühr: CHF 200.–
  • Kursgebühr: CHF 6’000
Die Kurskosten müssen vor Beginn der Ausbildung beglichen werden.

 

Abmeldung

Die Anmeldung ist verbindlich.

Die Anmeldegebühr von CHF 200.- dient zur Deckung der Verwaltungskosten und wird bei einer Abmeldung nicht zurückerstattet.

Eine Abmeldung muss schriftlich an den Weiterbildungsdienst der HTA-FR erfolgen. Das Datum des Empfangs der Abmeldung ist massgeblich.

Im Fall einer Abmeldung zwischen 30 und 15 Tagen vor Beginn des CAS wird die Hälfte der Kursgebühr in Rechnung gestellt.

Erfolgt eine Abmeldung weniger als 15 Tage vor Beginn des CAS, wird die volle Kursgebühr geschuldet.

Bei Abbruch der Ausbildung (Kurs oder CAS-Abschlussarbeit) besteht kein Anspruch auf Rückerstattung.

Organisation

Hochschule für Technik und Architektur Freiburg (HTA-FR), Weiterbildung

Verantwortlicher des CAS

Patrick Favre-Perrod, Verantwortlicher des CAS, Dipl. El.-Ing. ETH, Dr. sc. ETH Zürich, MBA;
FH- Professor im Studiengang Elektrotechnik der Hochschule für Technik und Architektur Freiburg

Koordinator des CAS:
Patrick Favre-Perrod, patrick.favre-perrod@hes-so.ch, +41 (0)26 429 65 88

Führungskomitee

Das Führungskomitee des Weiterbildungskurses besteht aus 5 Mitgliedern:

  • Thomas Bolleter, SBB
  • Gunthard Orglmeister, zb Zentralbahn AG
  • Daniel Steiner, Kummler + Matter AG
  • Urs Walser, VöV
  • Hermann Willi, BAV

 

Partner

 

 

  • Online-Anmeldung
  • Anmeldeformular
  • Anmeldeschluss: 31. August
  • Erforderliche Unterlagen: Motivationsschreiben, Lebenslauf, Diplome, gültiger amtlicher Ausweis, Aufenthaltsbewilligung, AHV-Ausweis, Zahlungsbeleg Anmeldegebühr

 

Hochschule für Technik und Architektur Freiburg (HTA-FR)
Weiterbildung
Boulevard de Pérolles 80
1700 Freiburg

Tel +41 (0)26 429 66 06 oder +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

 

CAS en Energie électrique - Gestion du réseau

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Energie électrique – Gestion du réseau

Contexte

La transition énergétique, la modernisation de l’exploitation des réseaux et l’évolution des marchés européens de l’énergie impliquent de nombreux défis pour les acteurs du système énergétique. La gestion des réseaux électriques devra en particulier permettre de maintenir la qualité et la sécurité de l’approvisionnement avec une variabilité croissante dans la production et la consommation d’électricité.

Avec une formation certifiante dans le domaine des systèmes énergétiques centrée sur la gestion du réseau, vous vous positionnez idéalement pour contribuer à cette évolution. Des défis passionnants vous attendent chez les gestionnaires de réseaux, les bureaux d’études et dans l’industrie. Saisissez l’opportunité unique de participer au futur de notre approvisionnement énergétique.

Durant cette formation, les participant-e-s développeront les compétences suivantes:

Analyse de réseaux électriques et planification de l’exploitation
Situations professionnelles typiques: optimiser l’exploitation d’un réseau, analyser la faisabilité technique et légale d’un projet, proposer et planifier des projets d’amélioration ou d’extension du réseau.

Conduite du réseau électrique
Situations professionnelles typiques: analyser des perturbations dans le réseau, proposer des mesures garantissant la stabilité du réseau, reconnaitre à temps les situations critiques dans le réseau, proposer des solutions économiquement viables pour la gestion du réseau et des marchés, limiter et maîtriser les perturbations.

Cette formation fait partie de l’offre de formation continue de la HES-SO dans le domaine des systèmes énergétiques durables.

 

Objectifs de la formation

L’objectif de la présente formation continue est d’offrir aux ingénieur-e-s intéressé-e-s une formation en adéquation avec les besoins de la branche en les dotant de connaissances solides dans la planification et l’exploitation des réseaux électriques. A la fin du cours, les participant-e-s disposent de compétences polyvalentes et d’une formation thématiquement large, de qualité et certifiée leur permettant d’occuper une large palette de rôles dans le système énergétique, en particulier électrique.

Thèmes abordés

Connaissances de base
  • Modélisation et calcul des réseaux
  • Production d’électricité
  • Organisation du système énergétique
  • Gestion du système
  • Technologies des composants et postes
Contexte de l’exploitation des réseaux
  • Sécurité des infrastructures critiques
  • Processus et structure du système
  • Asset management
  • Aspects réglementaires et légaux
  • Compétences personnelles: comportement et communication
Fonctionnalités et technologies
  • Protections
  • Généralités sur les flux de puissance et la stabilité – Laboratoire
  • Systèmes IT des GRTs
  • Technique secondaire
Pratique de la gestion du système
  • Stratégie de gestion du réseau
  • Pannes et situations d’urgence
  • Simulation de scénarii

Structure et exigences de l’enseignement

Le cours se déroule sur une année environ. Il est composé de 5 modules thématiques et d’un travail final. Les cinq modules thématiques sont dispensés en blocs de deux à trois journées de formation (généralement 8 leçons par jour), dispensés principalement à Fribourg sur le site de la HEIA-FR. Les évaluations peuvent avoir lieu en dehors de ces 8 leçons.

Le cursus s’achève par un travail final appliqué aux thématiques de l’entreprise de chaque participant-e. Ce travail permettra aux participant-e-s de mener à bien et de façon autonome et complète quelques étapes significatives propres à vérifier la bonne assimilation de leurs connaissances.

Cette formation demande à chaque participant-e un investissement d’environ 340 heures de travail (heures de fréquentation, auto-apprentissage et travail final) qui correspondent à 12 crédits ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System) ; c’est à dire 2 crédits par module ainsi que pour le travail final.

L’enseignement sera dispensé en français ou en allemand, selon la langue de l’intervenant-e. Les supports de cours développés pour le CAS seront établis dans les deux langues. Le support administratif est également assuré en français et en allemand.

Répartition des modules

 

  • Module 1 (5j.): Modélisation des réseaux, production d’électricité et structure du système électrique
  • Module 2 (3j.): Protections
  • Module 3 (4j.): Bases de l’exploitation des réseaux
  • Module 4 (6j.): Applications de l’exploitation des réseaux
  • Module 5 (3j.): Composants et postes électriques
La participation et la réussite des modules précédents ou une reconnaissance d’équivalents sont les prérequis pour la participation à chaque module.

 

Public cible

  • Professionnel-le-s du secteur de la gestion des réseaux: conducteurs-trices de réseaux, planificateurs-trices de réseaux, exploitant-e-s de réseaux, etc.
  • Professionnel-le-s d’un domaine en relation avec la gestion des réseaux: chef-fe-s de projets d’infrastructures électriques, ingénieurs-e-s spécialistes en engineering réseaux, gestionnaire de patrimoine, etc.
  • Toute personne de formation ingénieur-e HES en génie électrique ou équivalente intéressée aux réseaux et à l’économie électrique en général.

Conditions d'admission

Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école dans le génie électrique, orientation énergie électrique (titre bachelor ou équivalent).
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans les réseaux électriques ainsi que de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans les réseaux électriques et de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 12

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 12’000
  • Prix par module sur demande et dans la limite des places disponibles.
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation

 

Désistement

L’inscription est définitive.

 

Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.

 

Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.

En cas de désistement entre 60 jours et 30 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due.

La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 30 jours avant le début du CAS.

L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

Patrick Favre-Perrod, Responsable du CAS, Dipl. El.-Ing. ETH, Dr. sc. ETH Zurich, MBA;
Professeur HES à la HEIA-FR, filière de génie électrique.

Coordinateur du cours:
Patrick Favre-Perrod, patrick.favre-perrod@hes-so.ch, +41 (0)26 429 65 88

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du cours est formé de 5 membres:

  • Patrick Favre-Perrod, HEIA-FR
  • Jean-Baptiste Henry de Diesbach, consultant indépendant
  • Antoine Pochon, Romande Energie SA
  • Nell Reimann, Swissgrid AG
  • Thomas Stauffiger, Omicron GmbH

 

Partenaires

 

 

En collaboration avec

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d'inscription
  • Délai d’inscription : 30 septembre
  • Documents demandés : Lettre de motivation, Curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription

 

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél +41 (0)26 429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

CAS en Expertise technique dans l’immobilier

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Expertise technique dans l'immobilier

Contexte

Chaque bâtiment subit des dégâts et détériorations au fil du temps, dus à l’usure et au vieillissement, mais aussi à des matériaux et modes de construction inappropriés ou à des fautes d’exécution. L’analyse et l’évaluation des dommages et de leur ampleur, la recherche des causes et des remèdes nécessitent de solides connaissances techniques – l’avis d’un expert – surtout en cas de litige.
Une analyse détaillée du bâtiment est indispensable dans le cadre de l’évaluation de biens immobiliers, de transformations, afin d’éviter de mauvaises surprises ou afin de donner des réponses fiables à la question de l’état et de la valeur d’un immeuble. .
Le CAS en expertise technique dans l’immobilier est l’un des trois modules du Master of Advanced Studies (MAS) en expertise dans l’immobilier organisé par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).
Il est cependant possible de le suivre indépendamment des deux autres modules, comme programme de formation continue.

Objectifs de la formation

Approfondir ses connaissances du patrimoine bâti, des systèmes constructifs et de leurs pathologies.
Apprendre à formuler des diagnostics techniques des bâtiments, à identifier les pathologies et leurs causes et à proposer des assainissements.
Développer une attitude critique, professionnelle et éthique.
La formation proposée dans ce CAS n’a pas la prétention de remplacer l’expérience pratique, mais de permettre, d’une part, aux experts déjà chevronnés de parfaire leurs connaissances théoriques et, d’autre part, aux moins expérimentés d’acquérir les bases nécessaires à une mise en valeur plus rapide de leur expérience future.

Thèmes abordés

Les connaissances théoriques touchent les domaines variés du métier d’architecte ou d’ingénieur; notions scientifiques générales (physique du bâtiment, statique), connaissance des matériaux, des pratiques et normes de la construction, valeurs culturelles et patrimoniales.
Le CAS en expertise technique dans l’immobilier est structuré en deux parties :

La 1re partie traite la gestion de qualité - le cadre légal, les méthodes et outils d’investigations et l’évaluation culturelle et patrimoniale.

 

La 2e partie focalise sur les principales pathologies, leurs causes et leurs remèdes.

 

L’expérience ne s’acquérant que par la pratique et la confrontation à des cas, les cours mettent l’accent sur le partage d’expériences et la mise en commun des connaissances de chacun, professeurs, spécialistes et participants.

 

 

Structure et exigences de l’enseignement

Les cours du CAS sont dispensés durant le semestre d’automne les vendredis de 8h30 à 17h00. Les matinées sont consacrées aux cours et bases théoriques, tandis que les après-midis sont dédiés à l’application pratique sous forme d’études de cas, d’exercices ou de visites.

 

Les samedis sont réservés au travail individuel à raison d’un samedi sur deux et à la présentation des résultats des recherches personnelles.

 

Le semestre de printemps est consacré au travail individuel, ponctué de quelques samedis de présentation de l’avancée des travaux. La durée totale du CAS est d’environ 9 mois. Le CAS demande à chaque participant un investissement équivalent à 450 heures de travail, qui correspondent à 15 crédits ECTS (European Credit Transfert and accumulation System).

 

Le cursus est réparti en 150 heures de contact (heures encadrées), 150 heures de travail personnel et 150 heures de travail de projet individuel. Les cours se présentent sous forme d’études de cas tirées de situations réelles; celles-ci sont analysées par une réflexion menée en groupe. L’appréciation du niveau d’acquisition des connaissances se fait par un travail final d’analyse d’un cas concret (état des lieux d’un immeuble choisi). Le cursus s’achève par l’expertise technique d’une pathologie principale d’un immeuble, sous forme d’un rapport. Ce travail final permet aux participants de mener à bien et de façon autonome et complète toutes les étapes d’une expertise technique, de la constatation des problèmes à la proposition d’un assainissement.

Répartition des thèmes

I Gestion de qualité

  • 1 Introduction et cadre légal: genre d’expertise, normes SIA, honoraires
  • 2 Méthodologie I: méthodes d’investigation, critères d’évaluation, l’expertise écrite
  • 3 Méthodologie II: outils et méthodes d’investigation
  • 4 La vie du bâtiment: transformation, valorisation, cycles de vie, déconstruction
  • 5 Culture et patrimoine: éthique, bases, évaluations culturelles et patrimoniales
II Construction, pathologies, remèdes
  • 1 Environnement : sols contaminés, radon, dangers naturels
  • 2 Structures et sols : construction en maçonnerie et béton, normes sismiques
  • 3 Construction en bois : pathologies du bois, protection incendie
  • 4 Etanchéité : socle, toiture, balcon, terrasse
  • 5 Enveloppe I : enveloppe thermique, bilan énergétique, isolation périphérique
  • 6 Enveloppe II : climat intérieur et moisissures
  • 7 Enveloppe III : façades en pierre naturelle, façades en verre métal
  • 8 Installations : chauffage, ventilation, sanitaire, électricité
  • 9 Acoustique : revêtements intérieurs et acoustique
  • 10 Substances nocives : substances nocives dans les matériaux, cas amiante

 

Public cible

Le programme s’adresse en premier lieu aux architectes, mais également aux ingénieurs, économistes ou juristes ayant une pratique professionnelle dans le domaine de l’analyse ou de la gestion de l’immobilier. Le cours a été conçu pour pouvoir être suivi par des personnes exerçant en parallèle une activité professionnelle (jusqu’à 80% au maximum)

Conditions d'admission

Pour le MAS complet, être au bénéfice d’un Master EPF ou d’un titre jugé équivalent.


 

Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école le domaine du bâtiment ou apparenté à celui-ci (titre bachelor ou équivalent).
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans le domaine du bâtiment ainsi que de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans le domaine du bâtiment et de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 25

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 5’300.-
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation

 

Désistement

L’inscription est définitive.
Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.
Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.
En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due. La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS.
L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

Stefanie Schwab, dipl.-ing. architecte SIA, professeure HES

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du MAS en expertise dans l’immobilier est formé de 5 membres:

  • Denise Dupraz, architecte et expert immobilier MAS-EPL,membre SIA-VD/CSEA/CEI/SIV, agréée FINMA depuis 2001
  • Kai Halbach, dipl-ing. civil SIA/ PMP, coordination SIA Form Suisse Romande.
  • Stefanie Schwab, dipl-ing. architecte SIA, professeure de construction HES, HEIA-FR
  • Philippe Thalmann, Dr. en économie, PhD, professeur EPFL, directeur du MAS
  • Jean-Baptiste Zufferey, Dr. en droit, LL.M., avocat, professeur UNIFR, directeur IDC

 

Partenaires

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d'inscription
  • Délai d'inscription : le 31 août pour un démarrage des cours mi-septembre. En principe, le CAS se tient tous les trois ans.
  • Documents demandés : Lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription.

Les personnes qui suivent toute la formation du MAS en expertise dans l’immobilier s’inscrivent à l’EPFL: www.expertise.epfl.ch

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél. +41 26 (0)429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

CAS en Génie ferroviaire - installations électriques
Edition 2019-2020 en français. Délai d'inscription: 15 mars 2019. Début: mi-octobre 2019

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Génie ferroviaire – installations électriques

Contexte

Le chemin de fer occupe une place d’une grande importance dans notre pays, ce qui est une grande chance mais représente également un grand défi pour les services ferroviaires et l’infrastructure.

A côté des grands projets de travaux de construction, les responsables de l’infrastructure ont, comme tâche essentielle, l’entretien et la maintenance des installations électriques qui garantissent la sécurité de l’infrastructure, ainsi que le développement de méthodes de travail innovantes et économiques.

Ces grands défis sont une tâche captivante et pleine de responsabilités pour lesquelles des spécialistes seront de plus en plus recherchés.

Des activités riches et attrayantes vous attendent non seulement auprès des entreprises de transport, bureaux d’ingénieurs et entreprises de construction de chemin de fer, mais aussi auprès d’industries et d’administrations actives dans le domaine ferroviaire. Une chance exceptionnelle s’ouvre à vous de créer conjointement l’avenir.

Cette formation fait partie de l’offre de formation continue de la HES-SO dans le domaine du génie ferroviaire.

Objectifs de la formation

L’objectif de la présente formation continue est d’offrir aux ingénieurs actifs dans le domaine ou désirant le devenir des connaissances et compétences solides dans la planification et l’exploitation d’installations électriques pour les chemins de fer à courant alternatif et continu. En complément, les participant-e-s au cours acquerront une vue d’ensemble sur les règlements, procédures et méthodes en vigueur dans ce secteur.

Thèmes abordés

 

  • Connaissances de base
  • Réseau ferroviaire suisse
  • Normes et règlements
  • Architecture du système ferroviaire
  • Composants des installations électriques
  • Caténaires
  • Installations 50 Hz
  • Mises à terre
  • Protections et contrôle/commande
  • Planification, procédure d’approbation
  • Maintenance

 

Structure et exigences de l’enseignement

Le cours se déroule sur une année à raison de 10 thèmes, d’une durée d’une à deux journées de formation. Les cours (4-8 périodes de 45 minutes par journée) sont dispensés en principe à Fribourg, sur le site de la HEIA-FR. Les évaluations peuvent avoir lieu en dehors de ces 8 périodes.

Cette formation demande à chaque participant-e un investissement d’environ 300 heures de travail (heures de fréquentation, auto-apprentissage et travail final) qui correspondent à 10 crédits ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System).

Le cursus s’achève par un travail final appliqué aux thématiques de l’entreprise de chaque participant-e. Ce travail permettra aux participant-e-s de mener à bien et de façon autonome et complète quelques étapes significatives propres à vérifier la bonne assimilation de leurs connaissances.

L’enseignement, les documents de cours et le support administratif seront réalisés en français pour l'édition 2019-2020 du cours.

Répartition des thèmes

 

  • Thème 1: Le système ferroviaire
  • Thème 2: Règlements et normes
  • Thème 3: Bases de l’infrastructure ferroviaire
  • Thème 4: Production et transport d’électricité (pour les chemins de fer)
  • Thème 5: Distribution de l’électricité
  • Thème 6: Caténaires
  • Thème 7: Courants de retour et mises à terre
  • Thème 8: Installations électriques spécifiques au domaine ferroviaire
  • Thème 9: Protections et commande
  • Thème 10: Installation, exploitation et maintenance

 

Public cible

  • Professionnel-le-s du secteur ferroviaire (entreprises de transport, industrie, bureaux d’ingénieur-e-s et administrations)
  • Toute personne de formation ingénieur-e HES en génie électrique ou équivalente

Conditions d'admission

Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école dans le génie électrique ou apparenté à celui-ci (titre bachelor ou équivalent).
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans les réseaux électriques ainsi que de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans les réseaux électriques et de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 25

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 6’000
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation.

 

Désistement

L’inscription est définitive.

Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.

Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.

En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due.

La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS.

L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

Patrick Favre-Perrod, Responsable du CAS, Dipl. El.-Ing. ETH, Dr. sc. ETH Zurich, MBA;
Professeur HES à la HEIA-FR, filière de génie électrique.

Coordinateur du cours:

Patrick Favre-Perrod, patrick.favre-perrod@hes-so.ch, +41 (0)26 429 65 88

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du cours est formé de 5 membres:

  • Thomas Bolleter, CFF SA
  • Gunthard Orglmeister, zb Zentralbahn AG
  • Daniel Steiner, Kummler + Matter A
  • Urs Walser, UTP
  • Hermann Willi, OFT

 

Partenaires

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d’inscription
  • Délai d’inscription : 15 mars 2019
  • Documents demandés : Lettre de motivation, Curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription

 

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél +41 (0)26 429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

CAS en Génie ferroviaire - installations de sécurité (en cours de révision)

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Génie ferroviaire – installations de sécurité

Contexte

Le chemin de fer occupe une place d’une grande importance dans notre pays. L’expansion du transport des personnes comme des marchandises est soutenue politiquement. Cela est une chance mais représente aussi un grand défi à ne pas sous-estimer pour les services ferroviaires et l’infrastructure.

A côté des grands projets de travaux de construction, les responsables des entreprises de transport ont, comme tâche essentielle, l’entretien et la maintenance d’installations qui garantissent la sécurité de l’infrastructure. Il s’agit aussi de développer des méthodes de travail innovantes et économiques.

Ces grands défis sont une tâche captivante et pleine de responsabilités pour lesquelles des spécialistes seront de plus en plus recherchés.

Avec une formation professionnelle dans le domaine des installations de sécurité des chemins de fer, vous investissez non seulement dans votre avenir mais aussi dans celui des chemins de fer en Suisse.

Des activités captivantes et attrayantes vous attendent auprès des entreprises de transport, des bureaux d’ingénieurs, des industries et des administrations actives dans le domaine ferroviaire. Une chance exceptionnelle s’ouvre à vous afin de créer ensemble l’avenir.

Cette formation fait partie de l’offre de formation continue de la HES-SO dans le domaine du génie ferroviaire.

Objectifs de la formation

L’objectif de la présente formation continue est d’offrir un « pont technique » aux ingénieur-e-s en les dotant de connaissances solides dans la planification, la réalisation et l’exploitation d’installations de sécurité pour les chemins de fer à courant alternatif et continu. En complément, les participant-e-s au cours acquerront une vue d’ensemble sur les règlements, procédures et méthodes en vigueur dans ce secteur.

Thèmes abordés

 

  • Réseau ferroviaire et principes de la sécurité ferroviaire
  • Normes, règlements et procédures d’approbation
  • Fonctionnalités, technologies et systèmes
  • Planification et exécution de projets
  • Perspectives de développement
  • Exploitation, entretien, renouvellement des installations de sécurité

 

Structure et exigences de l’enseignement

Quatre thèmes sont enseignés sur une année. Les cours sont dispensés par blocs d’environ quatre à huit leçons (d’une durée maximum d’une journée), données en principe à Fribourg, sur le site de la HEIA-FR). Les évaluations peuvent avoir lieu en dehors de ces 8 leçons.

Cette formation demande à chaque participant-e un investissement d’environ 300 heures de travail (heures de fréquentation, auto-apprentissage et travail final) qui correspondent à 10 crédits ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System).

Le cursus s’achève par un travail final appliqué aux thématiques de l’entreprise de chaque participant-e. Ce travail permettra aux participant-e-s de mener à bien et de façon autonome et complète quelques étapes significatives propres à vérifier la bonne assimilation de leurs connaissances.

L’enseignement sera dispensé en français ou en allemand, selon la langue de l’intervenant-e. Les supports de cours développés pour le CAS seront établis dans les deux langues. Le support administratif est également assuré en français et en allemand.

Répartition des thèmes

 

  • Thème 1: Principes
    Principes des systèmes ferroviaires, Architecture de la sécurité ferroviaire, Législation et réglementations, Principes de la sécurité ferroviaire, Dynamique des convois et freinage
  • Thème 2: Fonctionnalités et technologies
    Production ferroviaire, Sécurité des circulations, Postes d’enclenchement et installations extérieures, Conduite opérationnelle de l’exploitation, Gestion du trafic, Système de contrôle des trains, Principes de l’ETCS (European Train Control System), Applications de l’ETCS, Sécurisation des passages à niveau
  • Thème 3: Installations extérieures et périphérie
    Voie ferrée, Installations électriques, Aiguillages, Alimentations électriques, TIC, Télématique, Installations de sécurité du futur
  • Thème 4: Méthodes et processus
    Gestion de la sécurité, Modifications aux installations, Projets d’installations de sécurité, Méthodes de chantier, Gestion des installations, Exploitation et entretien des installations de sécurité

 

Public cible

  • Professionnel-le-s du secteur ferroviaire (entreprises de transport, industrie, bureaux d’ingénieur-e-s et administrations)
  • Toute personne de formation ingénieur-e HES en génie électrique ou équivalente

Conditions d'admission

Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école dans le génie électrique ou apparenté à celui-ci (titre bachelor ou équivalent).
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans les réseaux électriques ainsi que de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans les réseaux électriques et de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 25

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 12’000
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation

 

Désistement

L’inscription est définitive.

Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.

Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.

En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due.

La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS.

L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

Patrick Favre-Perrod, Responsable du CAS, Dipl. El.-Ing. ETH, Dr. sc. ETH Zurich, MBA; Professeur HES à la HEIA-FR, filière de génie électrique.
Coordinateur du cours:
Patrick Favre-Perrod, patrick.favre-perrod@hes-so.ch, +41 (0)26 429 65 88

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du cours est formé de 6 membres:

  • Hansmartin Alder, Siemens
  • Wolfgang Hüppi, OFT
  • Marc-Adrien Schnetzer, HEIA-FR
  • André Schweizer, BLS
  • Arnold Trümpi, CFF SA
  • Urs Walser, UTP

 

Partenaires

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d’inscription
  • Délai d’inscription : 31 août
  • Documents demandés : Lettre de motivation, Curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription

 

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél +41 (0)26 429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

 

CAS en Génie ferroviaire - voie ferrée

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Génie ferroviaire – voie ferrée

Contexte

Le chemin de fer occupe une place d’une grande importance dans notre pays. L’expansion du transport des personnes comme des marchandises est soutenue politiquement, c’est une chance mais cela représente aussi un grand défi à ne pas sous-estimer pour les services ferroviaires et l’infrastructure.

A côté des grands projets de travaux de construction, les responsables de l’infrastructure ont comme tâche essentielle l’entretien et la maintenance des voies ferrées, qui garantissent la sécurité des installations. Il s’agit aussi de développer des méthodes de travail innovantes et économiques.

Ces grands défis sont une tâche captivante et pleine de responsabilités pour lesquelles des spécialistes seront de plus en plus recherchés.

Avec une formation professionnelle dans le domaine des chemins de fer vous investissez non seulement dans votre avenir mais aussi dans celui des chemins de fer en Suisse.

Des activités captivantes et attrayantes vous attendent non seulement auprès des entreprises de transport, mais aussi dans les bureaux d’ingénieurs, les entreprises de construction de chemin de fer et les industries actives dans le domaine ferroviaire.

Une chance exceptionnelle de créer ensemble l’avenir.

Cette formation fait partie de l’offre de formation continue de la HES-SO dans le domaine du génie ferroviaire.

Objectifs de la formation

L’objectif du présent programme de formation continue est d’offrir un «pont technique» aux ingénieures et ingénieurs intéressés à exercer leur art dans ce domaine ô combien passionnant.

Thèmes abordés

 

  • Réseau ferroviaire Suisse
  • Normes et règlements
  • Géométrie et dynamique des voies
  • Interaction véhicule - voie, charges
  • Choix du matériel ferroviaire et cycle de vie
  • Planification de projets ferroviaires
  • Ouvrage d’art
  • Organisation et sécurité des chantiers
  • Maintenance de la voie ferrée

 

Structure et exigences de l’enseignement

Le cours se déroule sur une année à raison de 10 thèmes, d’une durée d’une à trois journées de formation. Les cours (4-8 leçons par jour) sont dispensés en principe à Fribourg, sur le site de la HEIA-FR. Les évaluations peuvent avoir lieu en dehors de ces 8 leçons.

Cette formation demande à chaque participant-e un investissement d’environ 300 heures de travail (heures de fréquentation, auto-apprentissage et travail final) qui correspondent à 10 crédits ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System).

Le cursus s’achève par un travail final appliqué aux thématiques de l’entreprise de chaque participant-e. Ce travail permettra aux participant-e-s de mener à bien et de façon autonome et complète quelques étapes significatives propres à vérifier la bonne assimilation de leurs connaissances.

L’enseignement sera dispensé en français ou en allemand, selon la langue de l’intervenant-e. Les supports de cours développés pour le CAS seront établis dans les deux langues. Le support administratif est également assuré en français et en allemand.

Répartition des thèmes

 

  • Thème 1: Connaissances générales et bases fondamentales
  • Thème 2: Normes légales et normes spécifiques
  • Thème 3: Tracé, géométrie et dynamique de la voie
  • Thème 4: Repérage de la voie
  • Thème 5: Portance et stabilité des voies
  • Thème 6: Conception et construction des appareils de voie
  • Thème 7: Rails, composants ferroviaires et recyclage des matériaux
  • Thème 8: Electricité et voies
  • Thème 9: Entretien, maintenance et sécurité
  • Thème 10: Ouvrages et interactions avec la voie
Travail personnel

 

Public cible

  • Professionnel-le-s du secteur ferroviaire (entreprises de transport, industrie, bureaux d’ingénieur-e-s et administrations)
  • Personnel des administrations fédérales, cantonales ou communales des services concernés en rapport avec la branche
  • Toute personne de formation supérieure scientifique désireuse de se former à ces questions

Conditions d'admission

Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école dans le domaine technique (titre bachelor ou équivalent).
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d’une expérience professionnelle significative et de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle significative et de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 25

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 4’800
  • Prix par module: CHF 650.-
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation

 

Désistement

L’inscription est définitive.

Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.

Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.

En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due.

La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS.

L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Responsable du CAS

Peter Güldenapfel, Expert voie ferrée, Centre de compétence voie ferrée
peter.gueldenapfel@kpz-fahrbahn.ch, +41 (0)79 252 01 55

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du cours est formé de 6 membres:

  • Rainer Ducrey, CFF SA
  • Norbert Krebs, CFF SA
  • Jean-Louis Monnier, Tracknet AG
  • Lorenz Riesen, OFT
  • Marc-Adrien Schnetzer, HEIA-FR
  • Urs Walser, UTP

 

Partenaires

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d’inscription
  • Délai d’inscription : 31 juillet
  • Documents demandés : Lettre de motivation, Curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription

 

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél +41 (0)26 429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

 

CAS en Génie parasismique

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Génie parasismique

Contexte

Depuis l’introduction des nouvelles normes SIA en 2003 et l’augmentation des sollicitations liées aux séismes, le comportement sismique des structures est devenu déterminant.

En Suisse, contrairement à une opinion largement répandue, le danger sismique n’est pas négligeable. Certes, en comparaison internationale, il peut être qualifié de modéré. La situation suisse n’est évidemment pas celle de la Californie, du Japon ou, plus près de nous, de la Turquie, de la Grèce ou de l’Italie. Pourtant, le plus grand séisme jamais survenu au Nord des Alpes a eu lieu à Bâle en 1356. Cet événement a détruit une bonne partie de la ville et provoqué des dégâts importants. Les derniers séismes ayant provoqué des dégâts significatifs dans notre pays sont celui de Sierre en 1946 et celui de Sarnen en 1964. Le fait que la Suisse ait été épargnée ces dernières décennies par des événements importants explique en grande partie que ce danger naturel ait été longtemps largement sous-estimé, voire totalement ignoré. Pourtant, une étude officielle de l’Office Fédéral de la Protection de la Population sur le Risque place les séismes en tête des dangers naturels, loin devant les avalanches et les inondations par exemple.

Il est important de souligner que ce ne sont pas les séismes qui tuent, mais les bâtiments qui s’écroulent sur leurs occupants. Cette évidence permet d’apprécier le rôle des constructeurs et l’importance de leur formation et de leurs connaissances en la matière.

Absent des normes suisses de construction SIA jusqu’en 1970, le séisme occupe ensuite une importance croissante dans les éditions ultérieures. Les nouvelles normes, entrées en vigueur en 2003, tiennent compte des dernières connaissances sismologiques et des progrès du génie parasismique. Elles incluent, par exemple, les méthodes modernes de dimensionnement qui assurent un comportement sismique favorable des structures.

De plus, certains cantons, comme celui du Valais, ont pris les devants en imposant dans leurs lois cantonales la prise en compte de l’impact des séismes sur les constructions. Cette tendance va en se généralisant et les ingénieurs seront donc de plus en plus confrontés au cas de charge séisme dans leur activité.

Objectifs de la formation

Comprendre et bien maîtriser le problème complexe du comportement sismique des structures

Savoir appliquer les prescriptions des nouvelles normes en matière sismique, juger de leur validité d’application et, le cas échéant, savoir les adapter.

Thèmes abordés

Connaissances de base:
  • Rappel de dynamique, excitation sismique
  • Analyse modale et dynamique non linéaire
  • Comportement sismique et sismologie
  • Méthodes expérimentales et modélisation
Dimensionnement, structures neuves:
  • Vulnérabilité, conception et analyse
  • Dimensionnement en capacité et béton armé
  • Acier, bois et maçonnerie
  • Ponts et fondations
Evaluation sismique, structures existantes:
  • Contexte, bases techniques et normatives
  • Analyse non linéaire et méthode basée sur les déformations
  • Evaluation par matériaux et exemples concrets
  • Stratégies et techniques d’assainissement

Structure et exigences de l’enseignement

Organisation du cours

Pour obtenir le diplôme CAS en génie parasismique, il faut réussir au moins deux modules sur les trois. La réussite du module 3 est obligatoire. Le nombre minimal de 10 crédits est atteint avec la réussite de deux modules et du travail final de certificat. L’inscription aux modules dépend de la reconnaissance des prérequis, définis dans le descriptif de chaque module.


Durée

Chaque module demande une participation d’un jour par semaine durant 4 semaines. Le travail final, représentant 180 heures, se déroule sur 2 mois.


  • Module 1 : octobre - novembre
  • Module 2 : décembre - janvier
  • Module 3 : février - mars
  • Travail final: avril à novembre

Répartition des thèmes

Module 1 - Connaissances de base:

  • Rappel de dynamique, excitation sismique
  • Analyse modale et dynamique non linéaire
  • Comportement sismique et sismologie
  • Méthodes expérimentales et modélisation
Module 2 - Dimensionnement, structures neuves :
  • Vulnérabilité, conception et analyse
  • Dimensionnement en capacité et béton armé
  • Acier, bois et maçonnerie
  • Ponts et fondations
Module 3 - Evaluation sismique, structures existantes:
  • Contexte, bases techniques et normatives
  • Analyse non linéaire et méthode basée sur les déformations
  • Evaluation par matériaux et exemples concrets
  • Stratégies et techniques d’assainissement

Public cible

Ce programme s’adresse en premier lieu aux :

  • Ingénieur-e-s en génie civil EPF / HES / Master / Bachelor / ou équivalent
  • Les candidates et candidats sont également accepté-e-s sur dossier

Conditions d'admission

Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre au profil suivant :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école dans le domaine du génie civil (titre bachelor ou équivalent) et pouvoir attester d'une expérience professionnelle de deux ans.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle de trois ans et de solides connaissances dans le domaine de la construction. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Dans la mesure des places disponibles, il est possible de s’inscrire pour un ou plusieurs modules à choix sachant que la priorité est donnée aux personnes qui s’inscrivent au certificat.
L’inscription à une partie des modules nécessite une formation préalable en dynamique des structures de niveau Master.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.

 

En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 20

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 6’300.-
  • Prix par module: CHF 1'600.-
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation

 

Désistement

L’inscription est définitive.
Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.
Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.
En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due. La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS. L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

Mylène Devaux, Responsable du CAS, professeure HES, ingénieure civile dipl. EPFL, Dr sc tech.
mylène.devaux@hefr.ch

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du cours est composé de :

  • Andrea Bernasconi, HEIG-VD, Yverdon, ing. civil dipl. EPF, Dr sc. tech.
  • Thierry Berset, Service des ponts et chaussées, Fribourg, ing. civil dipl. EPF/SIA.
  • Stéphane Commend, GeoMod SA, Lausanne, ing. civil dipl. EPF/SIA, Dr sc. techn.
  • Mylène Devaux, HEIA-FR, Fribourg, ing. civil dipl. EPFL, Dr sc. tech.
  • Blaise Duvernay, OFEV, Berne, ing. civil dipl. EPF
  • André Flueckiger, HEIG-VD, Yverdon, ing. civil dipl. EPF/SIA
  • Sven Heunert, OFEV, Berne, ing. civil dipl. EPF
  • Martin Koller, Résonance SA, Genève, ing. civil dipl. EPF, Dr sc. tech.
  • Corinne Lacave, Résonance Ing.-Cons. SA, Carouge, Dr en sismologie
  • Kerstin Lang, wissenschaftliche Mitarbeiterin, Kanton Zürich, Dr sc. techn.
  • Pierino Lestuzzi, EPFL, Lausanne, et Résonances SA, Genève, ing. civil dipl. EPF, Dr sc. tech.
  • Xavier Mittaz, sd ingénierie Sion SA, Sion, ing. civil dipl. EPF/SIA
  • Roberto Peruzzi, Kurmann & Cretton SA, Monthey, ing. civil dipl. EPF/SIA
  • Alain Rime, HEIA-FR, Fribourg, ing. civil dipl. EPF/SIA
  • Stéphane Rossier, Nemetschek Scia, Fribourg, ing. civil dipl. EPF, Dr sc. tech.
  • Thomas Wenk, Wenk E.u.B. GmbH, Zürich, ing. civil dipl. EPF, Dr sc. tech.

 

Partenaires

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d'inscription
  • Délai d’inscription : 30 juin
  • Documents demandés : Lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription.

 


Renseignements :
Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél. +41 26 (0)429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél. +41 26 (0)429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

CAS en Gestion énergétique communale

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Gestion énergétique communale (10 ECTS)

Contexte

L'énergie est devenue un thème très important dans la gestion communale. La prise de conscience des ressources limitées et de la fin inexorable des ressources fossiles à bon marché ont conduit à la mise en place d'un cadre légal et émotionnel très contraignant en matière de performance énergétique. Le recours aux énergies renouvelables, une mobilité respectueuse de l’environnement et la mise en œuvre d'une gestion durable des ressources sont devenus des objectifs importants, pour ne pas dire prioritaires. Leur mise en œuvre reste un objectif difficile à atteindre, dans un contexte très changeant où technologie, politique internationale et coûts de production changent souvent les bases de décision et impliquent une actualisation de l'approche adaptée. La mise en place d'un processus continu mais géré de façon adaptable devient dès lors inéluctable, et requiert un ensemble de connaissances liées conséquent. C'est l'objet du présent CAS.

Objectifs de la formation

  • Maîtriser un processus visant la performance énergétique
  • Identifier les modes de communication et les comportements qui favoriseront la progression du processus
  • Se familiariser avec les exemples de bonnes pratiques par des visites de communes exemplaires labellisées «Cité de l’énergie»
  • Effectuer une analyse de situation avec des outils adaptés pour une collectivité et évaluer sa performance
  • Formuler, pour une commune, une ville ou un village, les objectifs et le plan de mise en œuvre le plus adapté selon une approche multicritères
  • Comprendre et savoir lier les aspects de production et de consommation de l'énergie
  • Intégrer les aspects territoire et stratégiques de l'énergie

Thèmes abordés

Cette formation traite du problème de l'efficience énergétique dans le cadre d'une commune. Elle l'aborde avec les thèmes de 'Cité de l'énergie', mettant un accent particulier sur les aspects de processus, de communication, et d'aspects sociaux, pour une approche transversale de l'énergie. Le fonctionnement en mode projet, avec les contraintes temporelles et financières est également abordé. D'autre part, les aspects de vision spatiale, de stratégie et de cycle de l'énergie (production, consommation, dépollution) sont traités.

Structure et exigences de l’enseignement

La formation, d’une durée de 16 jours de cours et 1 journée de présentation, est donnée majoritairement. Elle correspond à une charge d’environ 300 heures (cours et travail de certificat). Le programme inclut des visites et déplacements.

Les formes d’enseignement sont variées et mêlent cours, exercices, ateliers, visites sur le terrain et travaux en groupe.

Le travail de certificat est une application de la thématique du cours. Il permet aux participants et participantes de se confronter à la mise en place de l’efficience énergétique au sens large dans le cadre communal.

Les modules de formation peuvent être suivis séparément, sous réserve de places disponibles. La langue d’enseignement est le français.

Répartition des thèmes

Module 1: Gestion de processus et communication

  • Processus « Cité de l’énergie »
  • Outil d’évaluation d’une commune
  • Gestion et financement de projet
  • Stratégie de communication et « soft Skills »

Module 2: Cycle de l’énergie

  • Equilibre entre production et consommation d’énergie
  • Analyse de performance
  • Stratégie de production, réduction des besoins
  • Dépollution et valorisation énergétique

Module 3: Vision spatiale et stratégie

  • Planification énergétique territoriale
  • Secteurs énergétiques
  • Mobilité
  • Politique énergie – climat
  • Contraintes légales et stratégies d’encouragement

Travail final

Public cible

  • Les responsables des politiques énergétiques et climatiques dans les collectivités publiques(communes)
  • Les responsables de la démarche «Cité de l’énergie» dans les communes
  • Les futur-e-s conseillères et conseillers «Cité de l’énergie»
  • Les urbanistes, et par extension les corps de métiers impliqués dans des projets communaux où l'aspect énergétique a pris de l'ampleur
  • Les personnes désireuses de mieux connaître le fonctionnement de la démarche «Cité de l’énergie»

Conditions d'admission

Le CAS en Gestion énergétique communale fait partie du Master of Advanced Studies en Energie et développement durable dans l’environnement bâti (MAS EDD-BAT).
Les candidat-e-s qui remplissent les conditions d’admission au MAS sont admis-e-s d’office.


Pour suivre le CAS en dehors du MAS EDD-BAT, les conditions sont les suivantes:

Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école dans le domaine de l'énergie (titre bachelor ou équivalent).
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d’une expérience professionnelle d'au moins deux ans dans une fonction liée à une problémttique énergétique.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle significative et de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 25

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 5’300.-
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation

 

Désistement

L’inscription est définitive.
Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.
Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.
En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due. La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS. L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

André Lehmann, Effiteam, conseiller « Cité de l’Energie », andre.lehmann@hefr.ch

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du cours est formé comme suit :

  • Serge Boschung, Service de l’Energie de l’Etat de Fribourg
  • André Lehmann, Effitean, conseiller « Cité de l’énergie », responsable du CAS
  • Marc-Adrien Schnetzer, HEIA-FR

et le comité scientifique :

  • Jérôme Attinger, Planair, direction romande du programme de SuisseEnergie pour les communes, conseiller « Cité de l’Energie »
  • Anne-Christine Chappot, Axe3, consultante, formatrice
  • Brigitte Dufour-Fallot, Bio-Eco, direction romande du programme de SuisseEnergie pour les communes, conseillère « Cité de l’Energie »
  • Stéfanie Huber, ENCO AG, secrétariat général de l’Association « Cité de l’énergie »

Partenaires

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d'inscription
  • Délai d’inscription : 15 juillet pour début des cours fin août
  • Documents demandés : Lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription.

 

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél. +41 26 (0)429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

CAS en Management de projets de construction

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Management de projets de construction

Contexte

Dans le secteur de la construction, le contexte de compétition, de complexité et la variété croissante des réalisations requièrent des performances et une productivité toujours plus élevées. Le management de projet est un ensemble de méthodes reconnues pour mener à bien et avec succès des travaux de construction dans un tel contexte, aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé.
Les attentes vis-à-vis des architectes et ingénieur-e-s qui gèrent des projets de construction pour le compte d’un maître d’ouvrage, d’une entreprise de construction, d’une entreprise générale ou d’une entreprise totale sont multiples. Sont attendues d’eux non seulement des connaissances techniques, mais aussi la capacité à gérer un projet de manière globale, avec les compétences interdisciplinaires et interpersonnelles correspondantes. De plus, des valeurs et des coûts liés au cycle de vie des bâtiments (impact environnemental, principes de développement durable, entretien futur de la construction, etc.), la sécurité ainsi que des exigences de qualité croissantes gagnent en importance et nécessitent d’être pris en compte tôt dans le processus de projet. Finalement, la communication, la négociation et la gestion d’équipe et des relations interpersonnelles sont des compétences indispensables que le responsable de projet doit maîtriser. Alors que les possibilités de formation en gestion de projet sont nombreuses dans le secteur de l’économie, l’offre est maigre dans la gestion de projets spécifiques à la construction.

Objectifs de la formation

L’objectif de ce cours est de préparer les participant-e-s au management de projets de construction pour le compte d’un maître d’ouvrage (public ou privé) ou au sein d’une entreprise de construction, d’une entreprise générale ou totale, par l’acquisition des connaissances techniques et des compétences personnelles nécessaires à la gestion de projet.


Les personnes ayant suivi ce cours seront en mesure:

  • d’appliquer une méthodologie de gestion de projet globale et moderne à des projets de construction afin de les mener à bien depuis les exigences de départ posées par le maître d’ouvrage jusqu’aux résultats attendus à la fin des travaux, et au-delà
  • de contrôler et piloter les principales activités d’un chef de projet: délais, prestations, coûts, risques, comportement, cadre général et organisation- de comprendre ce qui contribue à la qualité d’un ouvrage et savoir en optimiser
  • les différentes composantes conformément aux exigences du maître d’ouvrage
  • d’utiliser des techniques de communication, de négociation et de gestion d’équipe selon les phases et les besoins des projets

Thèmes abordés

Cette formation développe des compétences techniques et personnelles nécessaires à la gestion de projets de construction.
Après l’acquisition des bases (structuration et suivi de projets), de la gestion financière d’un projet, et du cadre normatif et légal, différents thèmes liés au cycle de vie d’une construction sont abordés. Ils soulignent l’importance d’inclure tôt dans le processus les éléments marquant la qualité d’un projet sur le long terme (coûts d’entretien, impact environnemental, construction durant l’exploitation, etc.).
La formation aborde aussi la question des relations interpersonnelles essentielles à une bonne gestion de projet et caractérisées par la négociation, la communication, la gestion d’équipe et le comportement personnel.

Structure et exigences de l’enseignement

La formation se déroule sur 4 semaines de cours (unités) réparties sur une année. Chaque unité comprend 5 journées complètes du lundi matin au vendredi soir. En plus, trois semaines sont consacrées au travail final, en partie encadré. Les cours sont donnés en français, en principe à la HEIA-FR.

La formation demande à chaque participant-e un investissement d’environ 300 heures de travail qui correspondent à 10 crédits ECTS (European Credits Transfert System). Le cursus est réparti en 160 heures de cours et 140 heures de travail personnel.

Le cursus s’achève par un travail final appliqué aux thématiques de l’entreprise où est actif ou active l’étudiant-e. Ce travail permettra aux participant-e-s de mener à bien de façon autonome et complète quelques étapes significatives du management d’un projet de construction.

Répartition des thèmes

Unité 1

  • Bases de la planification et du suivi de projets
  • Rôle du maître d’ouvrage
  • Economie d’entreprise
Unité 2
  • Coûts et prestations
  • Prestations contractuelles des mandataires
  • Assurances
  • Gestion du personnel
Unité 3
  • Environnement légal et normatif
  • Gestion de la qualité
  • Gestion des processus de la communication
  • Fonction du MO
Unité 4
  • Cycle de vie des constructions
  • Environnement et écologie dans les projets de construction
  • Pilotage intégral par le MO
  • Construction durable
  • Sécurité des intervenants

Public cible

  • Cadres et collaborateur-trice-s de la construction (principalement architectes ingénieur-e-s)
  • Chef-fe-s de projet, directeurs et directrices de travaux - aux chef-fe-s de projets des maîtres d’ouvrage publics et privés
  • Spécialistes du secteur de la construction

Conditions d'admission


Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école comme architecte ou ingénieur-e (titre bachelor ou équivalent), avec au moins deux ans d’expérience professionnelle comme chef-fe de projet, directeur, directrice de travaux, ou dans une fonction équivalente.
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d’une expérience professionnelle significative et de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles sont des spécialistes du secteur de la construction avec formation professionnelle supérieure (par exemple formation en cours d’emploi) et peuvent attester d'une expérience professionnelle correspondante. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 20

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 7’500.-
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation

 

Désistement

L’inscription est définitive.
Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs. Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.
En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due. La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS. L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

Eduard Tüscher, Responsable du CAS, eduard.tuescher@hefr.ch

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du CAS est constitué de 7 membres:

  • Eric Demierre, Cluster énergie & bâtiment
  • Christophe Estermann, SSE
  • Fabrice Favre, KBOB
  • Pierre-Olivier Lettry, Développement Suisse
  • André Oribasi, HEIG-VD
  • Marc-Adrien Schnetzer, HEIA-FR
  • André Uebersax, CRB

 

 

Partenaires

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d'inscription
  • Délai d’inscription : 15 septembre pour un début des cours en octobre
  • Documents demandés : Lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription.

 

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél. +41 26 (0)429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

CAS en Qualité de l’air intérieur

Titre délivré

Certificate of Advanced Studies HES-SO en Qualité de l’air intérieur

En plus de ce certificat, les candidat-e-s recevront une attestation de participation à la formation continue UNIL-EPFL pour avoir suivi le module «radon dans l’environnement construit» dispensé par l’ENAC/EPFL en collaboration avec l’Università della Svizzera italiana (USI), Accademia di archittetura et l’Institut de radiophysique (IRA) du CHUV à Lausanne.
Basé sur les recommandations de l’OMS, le CAS est reconnu par l’OFSP et par les autorités sanitaires cantonales.
Le titre donne accès à la fonction de consultant en radon.

Contexte

Vous êtes architecte ou ingénieur-e, professionnel-le de la santé publique ou de l’environnement, vous êtes en charge de la conception, de l’utilisation ou de la transformation de bâtiments et de produits destinés aux espaces intérieurs, vous êtes chargé-e de prévenir les risques liés aux expositions environnementales; ce CAS en Qualité de l’air intérieur est pour vous !

Ce programme vise à former de futur-e-s:

  • consultant-e-s en qualité de l’air intérieur
  • consultant-e-s en radon
  • expert-e-s amiante

Cette formation permettra aux participant-e-s de développer un esprit critique et d’analyse, indispensable pour faire face à la complexité des situations rencontrées. Elle sera dispensée par des professionnel-le-s de la construction, de la chimie, de la biologie, de la santé publique, de la toxicologie, de la métrologie, de la communication et du droit. Leurs regards croisés permettront aux participant-e-s d’approfondir cette thématique sensible et complexe. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se préoccupe du problème de la qualité de l’air intérieur, qu’elle estime être un enjeu de santé publique et environnemental majeur. Alors que nous cherchons aujourd’hui à optimiser l’efficacité énergétique des bâtiments et que nous y passons une grande partie de notre temps, il y a vraiment lieu de s’en soucier.

Objectifs de la formation

Le principal objectif de ce CAS est de former des consultant-e-s en qualité de l’air intérieur, également consultant-e-s en radon et expert-e-s amiante, grâce à une approche la plus transversale possible, en réponse à l’interdisciplinarité de la problématique.
Cette formation vise à rendre les participant-e-s attentives et attentifs à la complexité de la thématique abordée et de leur donner contacts, outils et méthodes appropriés pour expertiser, comprendre et expliquer des situations, intervenir et proposer des solutions aux espaces intérieurs problématiques. Une attention particulière est apportée à la communication orale et écrite des résultats.

Thèmes abordés

  • Diagnostic et mesures
  • Normes et règlements
  • Aération mécanique et ventilation naturelle
  • Assainissement énergétique et qualité de l’air
  • Matériaux de construction et aménagements intérieurs
  • Confort et santé
  • Le radon dans l’environnement construit
  • Le diagnostic amiante
  • Les polluants chimiques et biologiques

Structure et exigences de l’enseignement

La formation compte 10 unités d’enseignement de 1 à 5 jours, regroupées selon 3 thèmes que sont les domaines d’expertise, les outils et méthodes, et la communication. Elle se déroule à raison de 2 jours de cours par mois, en principe un vendredi et un samedi consécutifs, de 9h à 16h30.

La formation demande à chaque participant-e un investissement équivalent à 420 heures de travail qui correspondent à 14 crédits ECTS (European Credit Transfert and accumulation System) d’après le système de Bologne. Le cursus est réparti pour moitié entre heures encadrées et heures de travail personnel.

Les formes d’enseignement varient en mêlant cours en plenum, séances de travaux pratiques, travaux de terrain, études de cas et mesures. La langue du cours est le français. Les lectures demandées sont en français, allemand ou anglais. Le cursus s’achève par la présentation d’expertises radon, amiante et de qualité de l’air (chimique ou biologique) à documenter sous forme de rapports écrits. L’ensemble de ces travaux groupés dans un document de synthèse composent le travail final de CAS. Il est présenté oralement devant un comité d’experts lors des deux dernières journées de la formation.

Répartition des thèmes

Six thèmes et outils transversaux

  • UE 1: diagnostic et mesures
  • UE 2: normes et règlements
  • UE 3: aération mécanique et ventilation naturelle
  • UE 4: assainissement énergétique et qualité de l’air
  • UE 5: matériaux de construction et aménagements intérieurs
  • UE 6: confort et santé

Trois domaines d’expertise:

  • UE 7: le radon dans l’environnement construit
  • UE 8: le diagnostic amiante
  • UE 9: les polluants chimiques et biologiques

Un travail sur la communication des résultats:

  • UE 10: communication des résultats et travail final de CAS

Public cible

  • Professionnel-le-s du bâtiment
  • Personnel des services cantonaux de l’environnement et de l’énergie
  • Personnel de la santé publique
  • Membres de bureaux d’ingénieurs spécialisés
  • Toute personne de formation supérieure scientifique désireuse de se former à ces questions

Conditions d'admission

Etre titulaire d’un Bachelor ou Master HES, EPF ou équivalent universitaire dans le domaine technique de spécialité. Possibilité d’admission de tout-e autre candidat-e démontrant une expérience professionnelle significative dans le domaine, sur présentation de dossier.
Dans le cas où l’un des 3 domaines d’expertise est déjà acquis, il est envisageable d’être dispensé de suivre les 5 journées correspondantes, sous réserve de passer le test théorique et de présenter une expertise en bonne et due forme.

Admission :

 

Admission ordinaire :

Pour être admissible au CAS, le candidat ou la candidate doit correspondre à l’un des profils suivants :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école dans le domaine technique de spécialité. (titre bachelor ou Master HES, EPF ou équivalent).
  • Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d’une expérience professionnelle significative, ainsi que de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS.
Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

 


Admission sur dossier :

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle significative et de connaissances solides dans le champ professionnel couvert par le CAS. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.


Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.
En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours.


En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Attention : Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 12

Modalités financières

 

  • Taxe d’inscription: CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS: CHF 7’800.-
Les taxes doivent être payés avant le début de la formation

 

Désistement

L’inscription est définitive.
Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs. Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.
En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due. La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS. L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR), Service de la formation continue

Responsable du CAS

Joëlle Goyette-Pernot, professeure spécialisée HES, déléguée radon Suisse Romande, joelle.goyette@hefr.ch

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du cours est formé de 6 membres:

  • Jean-François André, Suva
  • Jean-Denis Bourquin, coordinateur du module radon, ENAC/EPFL
  • Joëlle Goyette-Pernot, HEIA-FR
  • Christophe Murith, OFSP
  • Vincent Perret, TOXpro
  • Roger Waeber, OFSP

 

Partenaires

 

 

  • Inscription en ligne
  • Formulaire d'inscription
  • Délai d’inscription : 15 jours avant le début de la formation
  • Documents demandés : Lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes, pièce d’identité valable, permis de séjour, carte AVS, justificatif de paiement de la taxe d’inscription.

 

Modules complémentaires Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél. +41 26 (0)429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)
Service de la formation continue
Boulevard de Pérolles 80
1700 Fribourg

Tél. +41 26 (0)429 66 06 ou +41 (0)26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch